Le Mailing postal est-il encore un média efficace ?

Le Mailing Postal est-t’il encore un média efficace pour fidéliser et recruter de nouveaux clients ?
A l’heure du tout digital, du référencement Google et de l’avènement de l’intelligence artificielle, doit on jeter le bon vieux mailing papier aux oubliettes ?

Notre époque est un peu schizophrène car dotée des meilleurs moyens de communication nous avons tous un immense besoin d’établir avec nos relations, et nos relations d’affaires de vrais contacts purement humains.

Le Print, le papier, le mailing postal

Le Print, le papier, le mailing postal est un média plus soft et non intrusif et dotés de pouvoirs que ne nous offre pas la communication digitale.

Un seul exemple pour l’illustrer l’ouverture d un mailing postal bien ficelé est en moyenne de 80 % contre seulement 20 ou 30 % pour un emailing.
Le temps du papier n’est pas le même temps que celui du digital, on peut parler de Slow marketing.
Le destinataire a un rapport privilégié avec le support qu’ il va recevoir, un rapport physique, émotionnel, sans parler du support qui sera représentatif de l’image de l entreprise, elle peut donc se démarquer a travers le choix de ce support.

Le support papier au delà de l’image de marque, va aussi permettre d’aborder du fond à travers des détails plus techniques ou visuels, sans permettre
au destinataire de zapper sur un autre sujet.
De plus un catalogue, une brochure ont une durée de vie de plusieurs jours ou plusieurs semaines voire parfois de 3 mois et plus pour un catalogue et donc ces supports ont le temps d ‘être parcouru, relu, classé…

Mes clients m’ont souvent témoigné que leurs prospects les avaient appelé en leur disant :  » je vous appelle car j avais reçu de votre part… » ou  » j’ai gardé votre catalogue..ou juste le code promo »
Ma femme a récemment reçu un mailing papier de Booking lui proposant une ristourne qu’elle a d’ailleurs utilisé a mon grand bonheur, Print to web. Ainsi même les Pure players web se mettent au papier !

Quelques arguments supplémentaires et inattendus

Dans le cadre du RGPD le média postal est média un Opt ‘out c ‘est a dire que l’on n a pas besoin dans un premier temps d’avoir le consentement du destinataire pour lui envoyer un message approprié.

Le second avantage réside dans les données disponibles en prospection et ceci est non négligeable et trop peu connu :
Les fichier d adresses de prospection en B to B au niveau postal sont très exhaustifs et disposent des noms, prénoms des interlocuteurs alors que pour l emailing on a très peu souvent sur des fichiers exhaustifs nominatifs et s on s’écarte très souvent de 50 % de sa cible, quel dommage !
Si on y rajoute le taux d’ouverture, on peut considérer que le nombre d’interlocuteurs touchés par une campagne  emailing peut s’avérer très faible par rapport a un mailing postal atteindrait 80 % de sa cible.

Si souvent l’argument principal opposé au mailing postal en est le cout, le mailing postal demeure un formidable vecteur de communication à haute visibilité, et un des meilleurs moyens de communication en B to B.

Alors aux apprentis sorciers du digital je leur rappellerai de ne pas oublier les recettes de grand père et qu’une bonne communication réside dans le savant mélange du multicanal.

Franck Toussaint
Directeur MailingDoc Solutions